La sortie du charbon par BNP Paribas ne convainc pas les ONG – 05.2020

https://www.actu-environnement.com/ae/news/
Banques et Assurances 13 mai 2020
LIddell power station on shores of Liddell lake in Hunter Valley region of Australia burning fossil fuel black coal excavated from open coal mines.

BNP Paribas a annoncé, dans un communiqué, « élargir à la totalité des pays de l’OCDE son objectif de fin de l’utilisation du charbon en 2030 par ses clients producteurs d’électricité ». Le groupe souhaite également mettre fin « à brève échéance », aux relations avec tout client développant de nouvelles capacités de production à base de charbon, et n’acceptera plus de nouveaux clients dont la part du chiffre d’affaires liée au charbon est supérieure à 25 %. « La mise en œuvre de cette politique conduira rapidement à une réduction de moitié environ du nombre d’entreprises clientes de BNP Paribas recourant au charbon pour une part de leur production en électricité » précise le groupe.

Déjà, en novembre 2019, BNP Paribas s’était engagée à sortir de la production d’électricité à partir du charbon en 2030 dans les pays de l’Union Européenne, et d’ici 2040 ailleurs. Vivement critiquée pour avoir oublié que les pays de l’OCDE hors Union, où se situe plus de 20 % de la capacité de production d’électricité à partir du charbon, doivent aussi être sortis du charbon en 2030, BNP Paribas rectifie donc le tir.

Une sortie du charbon encore « balbutiante » pour l’ONG Les Amis de la Terre, qui regrette que « ces engagements ne portent que sur la production d’électricité à partir du charbon, contrairement aux meilleures pratiques, par Crédit Agricole, Crédit Mutuel, AXA et d’autres secteurs financiers, qui portent sur l’ensemble de la chaîne de valeur ». Et de poursuivre : « contrairement aux meilleures pratiques, BNP Paribas ne s’engage pas à exclure les entreprises très actives dans le secteur de tous services financiers. BNP Paribas affirme que l’application de la politique conduira la banque à exclure la moitié des entreprises en portefeuille, mais rien ne permet de garantir lesquelles seront visées ».

« L’absence d’adoption de critères stricts d’exclusion au-delà des développeurs de centrales à charbon témoigne de la difficulté pour BNP Paribas de couper définitivement les ponts avec certains gros acteurs du secteur. BNP Paribas doit publier les modalités de ses engagements dans une future politique sectorielle. Pour lever le doute, le groupe devra préciser cette politique des critères stricts d’exclusion et demander aux entreprises restantes en portefeuille d’adopter, d’ici l’année prochaine, un plan public et détaillé de fermeture de leurs infrastructures charbon », commente Lucie Pinson, fondatrice et directrice de Reclaim Finance.

Vous serez aussi intéressé par

Banques et Assurances 15 mai 2020

4 banques françaises financent les énergies fossiles américaines – 05.2020

Depuis l'adoption de l'Accord de Paris, quatre établissements français (la Société Générale, le Crédit Agricole, BNP Paribas et la Banque Popul

Rémi Pin, https://www.actu-environnement.com/
0 0
Banques et Assurances 17 avril 2020

L’après Covid : le plan « vert » de l’Union Européenne ?

BlackRock, plus gros acteur du capitalisme au XXIe siècle, se fraye un nouveau chemin auprès de l’Union Européenne.

Marius Doye , Save Life On Earth
0 0
Banques et Assurances 20 mars 2020

Le financement des banques aux énergies fossiles en constante augmentation depuis la COP21- 03.2020

Un nouveau rapport international révèle que les banques ont accordé $2 700 milliards, soit près du PIB de la France, aux énergies fossiles depuis

Les amis de la Terre, https://www.amisdelaterre.org/
3 6
Banques et Assurances 10 mars 2020

La Banque Postale et le Crédit Agricole se désengagent du charbon- 06.2019

La société de gestion d’actifs de la Banque Postale suit de près les annonces faites par le Crédit Agricole la semaine dernière. La Banque Post

Arnaud Dumas, https://www.novethic.fr/
0 0
Banques et Assurances

Axa et Société Générale : 2 approches différentes de la transition-12.2019

Durant la semaine de la finance climat à Paris, tous les acteurs se sont engagés à répondre à l’urgence climatique. Mais tous ne choisissent pa

Ludovic Dupin, https://www.novethic.fr/
0 0
Banques et Assurances

Le classement des banques françaises selon leur engagement fossile- 06.2019

L’ONG Oxfam appelle le gouvernement à prendre des mesures contraignant les banques à ne plus investir dans les énergies fossiles (charbon, p

La rédaction avec AFP, https://www.novethic.fr/
0 0
Banques et Assurances

La Banque Européenne d’Investissement se désengage des énergies fossiles-11.2019

La Banque européenne d’investissement (BEI) a annoncé jeudi qu’elle cesserait de financer de nouveaux projets liés aux énergies fossil

Béatrice Héraud avec AFP, https://www.novethic.fr/
0 0
Banques et Assurances

L’empreinte carbone des banques françaises-11.2019

Les Amis de la Terre France et Oxfam France publient un nouveau rapport « La colossale empreinte carbone des banques : une affaire d’État ». Ils

, https://www.amisdelaterre.org/lempreinte-carbone-colossale-des-banques-francaises/
0 0
Banques et Assurances 6 mars 2020

L’Europe divisée en matière de finance durable-12.2019

La taxonomie verte, pierre angulaire du plan d’action européen pour la finance durable, fait désormais l’objet d’intenses batailles de

Anne-Catherine Husson-Traore, https://www.novethic.fr/
0 0