Les pièges de la compensation carbone- 02.2020

https://www.ladn.eu/
News 17 mars 2020

La compensation carbone, tout le monde en parle. Sauf que l’outil connaît de sacrées limites. Le chercheur Augustin Fragnière nous éclaire. 

La compensation carbone : illusion ou solution ? Cette question, Augustin Fragnière se l’est posée dès 2009, alors que les outils de compensation avaient le vent en poupe. Dix ans plus tard, il est formel : le système a de vraies limites, et il est urgent d’en changer.  

Vous vous êtes posé la question des limites de la compensation carbone dès 2009. Quel était votre constat à l’époque ?

Augustin Fragnière : À ce moment-là, la compensation carbone était présentée comme une solution « facile », un outil-miracle alors que personne n’arrivait à réduire ses émissions. J’ai trouvé ça suspect… j’ai donc commencé à creuser pour comprendre les logiques de cet outil public à forte portée politique. J’ai alors découvert que cette méthode se heurtait à plusieurs problématiques. Tout d’abord, celle de l’intégrité environnementale des projets. Apportent-ils réellement les réductions d’émissions prétendues ? Sont-ils pérennes ? Comment les calculs compensatoires sont-ils réalisés ? Ensuite, il y a le sujet des mauvaises incitations. Permettre de compenser à très bas coût leurs émissions n’incite pas les entreprises à repenser la façon dont elles émettent du carbone en premier lieu. Ça ne les incite nullement à transformer notre système économique actuel. Enfin, il y a un problème plus général : le concept repose sur un jeu à sommes nulles. Pour une tonne compensée, il faut qu’une tonne soit émise quelque part. Or les Accords de Paris préconisent une réduction drastique de nos émissions : nous devons émettre moins, pas compenser. Je pense que la compensation carbone peut être un instrument transitoire ponctuel. Mais pas une solution.

Est-ce bien différent aujourd’hui ?

A. F. : Malheureusement non. Aujourd’hui, compenser une tonne de carbone ne coûte, en moyenne et à l’international, que 3 dollars aux entreprises. Elles n’ont aucun intérêt à réduire leurs émissions à la source ! Et si je devais dresser le constat de ce qui a changé ces dernières années… il ne serait pas forcément glorieux. Au moment de la sortie de mon livre, les outils de compensation connaissaient une croissance magistrale. Et puis, en 2010, la courbe s’est inversée, jusqu’à atteindre son point le plus bas en 2017, avant d’exploser de nouveau en 2019. Cette période creuse témoigne d’une phase de désintérêt pour le climat. Aujourd’hui, on est bien obligé de se rendre compte que le sujet n’a pas été résolu de manière institutionnelle ou politique. Les mouvements citoyens et étudiants mettent à mal l’image des grandes entreprises, qui se re-saisissent des outils de compensation qui restent un moyen rapide, même si pas forcément crédible à long terme, de redorer leur blason.

Trois dollars pour compenser une tonne de carbone… Ça paraît très peu. Comment peut-on « valoriser » financièrement l’impact de l’activité humaine sur l’environnement ?

A. F. : De nombreux économistes se sont prêtés à l’exercice pour calculer ce qui s’appelle « le coût social du carbone ». Mais compte tenu de tous les paramètres qui entrent en compte, celui-ci reste très difficile à établir. En revanche, il est certain que le prix actuel de la compensation n’a rien d’incitatif. On estime que si la tonne coûtait plutôt 40 ou 80 dollars, les entreprises réfléchiraient plus à limiter leurs émissions à la source plutôt que de se lancer dans un programme de compensation.

Si la compensation coûtait plus cher, est-ce que les entreprises ne risqueraient pas de se désintéresser totalement du sujet ?

A. F. : Ça a toujours été l’argument de celles et ceux qui veulent défendre le système. « L’instrument n’est pas parfait, mais s’il coûte plus cher, les entreprises ne feront rien du tout. » De mon côté, je n’en suis pas certain du tout. Il y a une réelle prise de conscience des enjeux, une vraie volonté de changer. Mais il est important d’établir un cadre réglementaire.

Dans votre livre, vous regrettez le champ sémantique employé pour parler de compensation (que vous suggérez d’ailleurs de modifier en « contribution »), qui pose les limites du sujet…

A. F. : Il est important de choisir les bons mots pour faire passer les bons messages. En parlant de « compensation », on laisse penser qu’en achetant des crédits carbone à bas prix, il est possible d’annuler les effets néfastes de nos émissions de CO2. Le terme sous-entend un équilibre qui nous absout complètement. Le terme de « contribution » permet de mieux comprendre cette idée que l’on paye pour protéger le climat, sans pour autant annuler les effets de nos propres émissions.

J’aimerais aussi que l’on utilise différemment l’expression « neutralité carbone ». Elle agit comme un écran de fumée. Une entreprise peut s’afficher neutre en carbone sans dévoiler les détails de ses actions. A-t-elle vraiment atteint la neutralité au niveau de ses émissions ? Ou se contente-t-elle de payer pour compenser ? Ça ne dit rien sur ses efforts réels. Elle peut même se prétendre neutre en carbone tout en ayant accru ses émissions au cours des dernières années, uniquement en achetant plus de crédits. J’aimerais que l’expression ne puisse être appliquée qu’aux cas de « zéro émission nette », et non aux cas de compensation.

Vous évoquez aussi les cas généralisés de dissonance cognitive face à l’étendue du problème.

A. F. : La plupart d’entre nous se soucie de l’écologie et du climat. Sauf que la consommation en général contribue à dégrader notre environnement. Nous sommes coincés dans un système économique, technique et professionnel : à titre individuel et corporate, il n’est pas toujours facile de réduire nos émissions. Cela crée un inconfort psychologique entre ce que nous faisons réellement et ce que nous devrions faire. En toute logique, nous devrions vouloir sortir de cet inconfort, et donc changer nos comportements.

Existe-t-il des mesures réglementaires contraignantes ?

A. F. : Il existe un certain nombre de règles pour assurer la validité environnementale des crédits. Toutefois, ils n’ont pas beaucoup évolué et n’ont pas empêché certains scandales de ces dernières années. Par ailleurs, des études montrent que 80 % des projets de compensation institutionnelle auraient vu le jour même sans le système d’achats de crédits. On peut donc avancer que ces critères n’ont rien changé… à part à enrichir les promoteurs de projets.

Le problème des réglementations, c’est qu’elles sont nécessaires mais souvent impopulaires. Le dérèglement climatique est un problème d’action collective : il existe des millions de sources de CO2, ce n’est pas comme une marée noire où une source unique mène à un désastre. Dans ce cas-ci, c’est diffus et collectif. On pourrait s’inspirer de la Norvège, qui cesse d’immatriculer de nouvelles voitures thermiques à partir de 2025. Mais l’avantage d’une taxe serait la possibilité de la faire croître dans le temps, de manière progressive et prévisible. Si un chef d’entreprise sait que dans 20 ans, le prix de la tonne de carbone s’élèvera à 400 euros, il a tout intérêt à mettre en œuvre les moyens de planifier une réduction de ses émissions. Il faut donc un message politique clair.

Les premiers chiffres tombent : en Turquie, un projet de reforestation a vu le jour en novembre 2019. La quasi-totalité des arbres plantés sont morts

A. F. : C’est le problème des projets faits dans la précipitation, qui relèvent des actions de communication plus que de vraies ambitions environnementales. Ça prouve une nouvelle fois qu’il ne suffit pas de planter des arbres, que tout le sujet est complexe. Heureusement, il y a de bons contre-exemples. Microsoft a récemment présenté un projet environnemental convaincant.

Pensez-vous que pour les entreprises, la compensation ne soit qu’un moyen de continuer à agir comme avant ?

A. F. : Peut-être en partie. Mais le simple fait que ça puisse être le cas pose déjà un vrai problème.

Et pour les consommateurs, est-ce un moyen de se donner bonne conscience ?

A. F. : Je ne suis pas du tout certain que les consommateurs soient conscients du sujet, sauf peut-être pour l’avion. Ça ne me paraît pas être un argument de vente pour les entreprises.

Que pourrait-on imaginer comme solutions ?

A. F. : Il faudrait changer la logique même de l’outil. Changer le lexique. Changer notre approche de la compensation. Même si l’on garde cette logique de projets financés par les entreprises et les particuliers, il faut absolument faire la différence entre les achats de crédits et le sujet des « zéro émission nette ». Il faut prendre conscience que c’est provisoire et proposer un objet plus ambitieux, dans lequel les États s’impliquent réellement, à un niveau local pour permettre une bonne transition.

Vous serez aussi intéressé par

News 2 juillet 2020

Analyse des mesures retoquées suite aux propositions de la Convention Citoyenne – 07.2020

Les premières réponses d’Emmanuel Macron à la Convention Citoyenne pour le Climat étaient très attendues. Son discours a pourtant pointé davan

, https://reseauactionclimat.org/
0 0
News 29 juin 2020

600 000 milliards de $, le coût du non respect des objectifs de la Cop21 de Paris – 06.2020

Des chercheurs se sont penchés sur le coût de l’inaction climatique. Le non-respect de l’Accord de Paris, qui vise un réchauffement lim

Concepcion Alvarez, https://www.novethic.fr/
0 0
Bonnes pratiques 24 juin 2020

Les 4 gestes pour le climat – 06.2020

Les gestes barrières pour lutter contre le Covid-19 sont devenues des réflexes en quelques mois seulement pour des millions de Français. L’as

Marina Fabre, https://www.novethic.fr/actualite/
0 0
News 22 juin 2020

Les actions des multinationales contre le plastique sont insuffisantes – 06.2020

Si les sociétés continuent sur leur lancée, la pollution plastique devrait quadrupler d’ici 2050. Le problème, c’est que pour l’instant, il

Melanie Roosen, https://www.ladn.eu/entreprises-innovantes/transparence/plastique-toutes-entreprises-en-parlent-peu-agissent/
0 0
News

Les mesures proposées par la Convention Citoyenne pour le climat – 06.2020

Cent cinquante citoyens, sept sessions de travail, neuf mois de réflexions et d'échanges, cent cinquante mesures. Voici, résumés en quelques chiff

Florence Roussel, https://www.actu-environnement.com/ae/news/
0 0
News 17 juin 2020

Les limites de la compensation carbone pour atteindre la neutralité carbone – 06.2020

Amazon, Orange, Danone, Total, EasyJet, Shell, Microsoft, Inditex… De plus en plus d’entreprises s’engagent à devenir neutres en carbone d’ic

,
0 0
News

Erosion de la biodiversité et multiplication des zoonoses telles que la Covid-19 – 06.2020

Les zoonoses ont-elles augmenté ces dernières années ? Et qu’en est-il des contacts entre humains et faune sauvage ? Quel lien existe-t-il avec l

Concepcion Alvarez, https://www.novethic.fr/actualite/
0 0
News

Pollution de l’air: déjà au niveau d’avant crise! – 06.2020

La baisse drastique des émissions de CO2 en Chine ou l’amélioration de la qualité de l’air en Île-de-France, nous donnaient même un peu d’e

Alice Huot, https://www.ladn.eu/
0 0
News 25 mai 2020

La capacité d’absorption du CO2 par les forêts tropicales saturée? – 05.2020

Si les forêts tropicales continuent aujourd’hui de jouer un réservoir de carbone, malgré l’élévation des températures, cette capacit

Dorothée Laperche, https://www.actu-environnement.com/ae/news/
0 0
News 10 mai 2020

“Planet of the Humans”: l’imposture verte du capitalisme ?

"Planet of the Humans" : film iconoclaste qui dénonce les limites, voir la tromperie des énergies vertes et de certaines organisations écologistes.

Marius Doye , Save Life On Earth
1 4
News 8 mai 2020

L’appel des grands patrons français pour une économie plus responsable – 05.2020

Dans une tribune publiée dans le journal Le Monde, près d’une centaine de grands patrons appellent à mobilisation collective pour faire de la rel

Béatrice Héraud, https://www.novethic.fr/actualite/entreprise-responsable/
0 0
News 22 avril 2020

50ème anniversaire du Jour de la Terre : rétrospectives & perspectives

Alors que le monde est plongé dans un combat face au coronavirus – apparu en Chine en décembre dernier – de nombreux politiciens, investisseurs,

Marius Doye, Save Life On Earth
0 0
News 9 avril 2020

Nous y voilà, nous y sommes

« On est obligés de la faire, la Troisième Révolution ? » demanderont quelques esprits réticents et chagrins. Oui. On n’a pas le choix, el

Fred Vargas, Imagine 2050-Storycircus
0 0
Bonnes pratiques 26 mars 2020

Coronavirus, quelles nouvelles règles de communication pour les marques ?

La limite entre opportunisme et pertinence est ténue. Faire référence aux préoccupations du moment pour prendre la parole est un exercice dif

Vincent Doye, Save Life On Earth
0 0
News

Plastique et coronavirus font bon ménage

Alors que le monde est plongé dans le combat face au Covid-19, les industries de l’emballage fonctionnent à plein régime. Mais les plastiques, ve

Marius Doye, Save Life On Earth
0 0
News 17 mars 2020

Ecocide: donner des droits à la Terre – 02.2020

La juriste Valérie Cabanes se bat depuis près de quinze ans pour faire reconnaître les droits de la nature. Dans son livre Un nouveau droit pour

Sandrine Cochard, https://www.ladn.eu/nouveaux-usages/ecocide-donner-droits-terre-sauver/
0 0
News

Plastique: on en absorberait 5g/semaine – 03.2020

Cette affirmation choc provient de l’Atlas du plastique. Sorti le 3 mars 2020 en France, ce rapport né d’une collaboration franco-allema

Laure Coromines, https://www.ladn.eu/tech-a-suivre/plastique-carte-credit-zero-waste-france-pollution/
0 0
News

L’acidité des océans dissout la carapace des crabes – 03.2020

C’est un phénomène inquiétant que vient de révéler une nouvelle étude. Les carapaces des petits crabes dormeurs, aussi appelés tourteaux,

Marina Fabre, @fabre_marina, © 2020 Novethic - Tous droits réservés
0 0
News

Neutralité carbone pour 49% du PIB mondial d’ici 2050? – 03.2020

C’est une tendance qui prend peu à peu de l’ampleur. Alors que les pays, villes et régions, engagés dans la neutralité carbone ne se c

Concepcion Alvarez, @conce1, © 2020 Novethic - Tous droits réservés
0 0
News

Climat: l’objectif de 1,5 degré dépassée avant 2024? – 03.2020

En 2015, la communauté internationale s’était fixée comme objectif de ne pas dépasser les 2°C, voire 1,5°C, de réchauffement global d’ici l

Concepcion Alvarez, @conce1 , © 2020 Novethic - Tous droits réservés
0 0
News

Climat: les insuffisances de 25 entreprises du CAC40 – 03.2020

Après Total, ce sont 25 grandes entreprises du CAC40 qui sont passées sur le grill par Notre affaire à tous concernant leur action climatique. L’

Béatrice Héraud, @beatriceheraud, © 2020 Novethic - Tous droits réservés
0 0
News

Climat: quadrupler les efforts – 03.2020

CLIMAT : APRÈS UNE DÉCENNIE PERDUE, LES EFFORTS DOIVENT DÉSORMAIS ÊTRE QUADRUPLÉS Dans une nouvelle étude publiée cette semaine dans la revue N

Concepcion Alvarez, @conce1, © 2020 Novethic - Tous droits réservés
0 0
News

Loi pour une meilleure gestion des invendus textiles – 02.2020

C’est désormais acté. Les marques auront interdiction de jeter ou brûler leurs invendus non alimentaires à partir de 2022. Le réveil est do

Marina Fabre, https://www.novethic.fr/
0 0
News

Les dégâts provoqués par les climatiseurs- 02.2020

Les HFC-23 sont des gaz à effet de serre au pouvoir réchauffant 13 000 fois plus important que celui du CO2. Méconnu du public, il est utilisé dan

Concepcion Alvarez, https://www.novethic.fr/
0 0
News

L’échec des politiques publiques contre les pesticides- 02.2020

Ce n’est pas une surprise mais la Cour des comptes enfonce le clou. Dans un nouveau rapport, l’institution épingle l’échec des pouvoir

Marina Fabre, https://www.novethic.fr/
0 0
News

La France a déjà émis tous les gaz à effet de serre recommandés par l’Accord de Paris sur le climat- 03.2020

Ce jeudi 5 mars 2020 est un jour très particulier. Celui du dérèglement. C’est-à-dire que la France a consommé l’ensemble de son

Anthony Detrier, https://www.maxisciences.com/
0 0
News 11 mars 2020

Ecologie: le vrai paradoxe des 18-24 ans-01.2020

Mobilisés pour la cause environnementale, friands de produits d’occasion et de moyens de transports alternatifs, les jeunes restent pourtant bi

Marius Doye, Save Life On Earth
0 0
News 10 mars 2020

L’ONU alerte sur l’urgence climatique et dénonce 10 ans de procrastination- 11.2019

La mise en garde lancée mardi 26 novembre par l’ONU est plus claire que jamais : si le monde remet encore à plus tard les actions immédiates

La Rédaction avec AFP, https://www.novethic.fr/
0 0
News

Moins de 10% des matériaux consommés dans le monde sont recyclés- 01.2020

C’est un record. L’économie mondiale consomme désormais plus de 100 milliards de tonnes de matériaux chaque année dont du sable, du gr

Marina Fabre, https://www.novethic.fr/
0 0
News

Le scandale des terrasses chauffées- 01.2020

Dans la capitale, la consommation des terrasses chauffées pendant l’hiver équivaudrait à 110 000 vols Paris-New York. Face à l’urgence

Marina Fabre, https://www.novethic.fr/
0 0
Bonnes pratiques 6 mars 2020

9 idées pour être plus écolo en entreprise- 07.2019

Pour devenir une boîte responsable, la bonne volonté ne suffit pas : il faut des actions ! Et c’est plus facile quand on a les outil

Mélanie Roosen, https://www.ladn.eu/
0 0
Bonnes pratiques

Livre ou liseuse : qui pollue le plus ?- 05.2018

Livre ou liseuse / tablette : quel est le plus écologique ? C’est la question que se posent beaucoup de consommateurs. Alors, faut-il choisir un li

Clément Fournier, Youmatter
0 0
Bonnes pratiques

5 astuces pour réduire ses déchets dans la salle de bain – 05.2019

360 kilos, soit plus d’un kilo par jour : c’est le nombre de kilos de déchets produits chaque année par personne en France. L’idée de r

Emma Henrich, Youmatter
0 0
Bonnes pratiques

Le vrac pour lutter contre le plastique- 04.2019

92%, c’est le nombre de français qui déclarent trier chez eux leurs déchets plastiques. Conscients de l’impact de leurs habitudes sur la q

Emma Henrich, youmatter
0 0
Bonnes pratiques

Mieux maîtriser les dates de consommation- 05.2019

« A consommer avant le… », « à consommer jusqu’au… ». Ces mentions sont présentes sur la plupart de nos produits alime

Emma Henrich, Youmatter
0 0
Bonnes pratiques 28 février 2020

Comment dépasser les éco-gestes-11.2019

Toutes les études récentes le montrent : les Français s’intéressent au développement durable et à l’environnement. Mais quand il s’agit de

Clément Fournier, Youmatter
0 0
Bonnes pratiques

Rétablir la vérité sur 10 idées fausses-11.2018

Voici 10 idées reçues entièrement ou partiellement fausses qui circulent au sujet de l’écologie. Et quelques chiffres pour rétablir la vérité

Clément Fournier, Youmatter
0 0
Bonnes pratiques 27 février 2020

200 conseils pour être écolos-05.2019

Découvrez 200 conseils pour être plus écolo et plus durables, au quotidien, pendant vos vacances, en entreprise et dans toute votre vie. Prêts à

Clément Fournier, you matter
0 0
News

Quelle place pour l’écologie dans l’économie de marché libérale ?-10.2019

Pourquoi l’économie de marché a-t-elle du mal avec la prise en compte de l’écologie ? Pourquoi les acteurs économiques et politiques ne donnen

Clément Fournier, you matter
0 0
News

L’exploitation d’enfants en Asie par les multinationales- 11.2019

C’est une étude inédite que vient de publier l’Organisation internationale du travail (OIT). Si les chiffres du travail des enfants étaient dé

Concepcion Alvarez, Novethic.fr
0 0
News

L’Europe, 1er continent à déclarer l’urgence climatique-11.2019

C’est un symbole fort. Après un vote au Parlement, l’Europe devient le premier continent à décréter l’urgence climatique. Si le

Marina Fabre, Novethic.fr
0 0
News 18 février 2020

L’urgence climatique vue par Joaquin Phoenix-02.2020

L’incroyable comédien Joaquin Phoenix, meilleur acteur aux Oscars pour son rôle de Joker, dévoile un court métrage exhortant à l&

Christina Alonso, influencia.net
0 0
News 13 février 2020

Le classement des meilleures solutions pour le climat – 09.2019

À l’occasion de la semaine de mobilisation internationale pour le climat, marquée notamment par le Sommet Action Climat organisé à New York

Concepcion Alvarez, https://www.novethic.fr/
0 0